Le voyage d’étude 2024 à Bruxelles : le premier jour, du quartier Européen aux Marolles

Pour la version 2024 de notre voyage d’étude nous sommes basé·es à Bruxelles, afin d’aller rencontrer les partenaires et les institutions médico-sociales en Belgique. L’équipe encadrante est composée par Ruggero Iori, Pascal Fugier, Maïté Juan et Anaïs Martin (de l’EPSS). Le texte du premier jour est rédigé par Julie Cucciarre Bourard, Nelly Vidal,  Arnaud Gaubier, Jean Abanda, Yann Lesperant (M2 EPDIS).

La capitale Européenne nous accueille sous un temps gris et pluvieux mais cela n’entache pas notre motivation pour commencer la journée à la Commission Européenne. Dans un premier temps nous avons été reçus par Mme ALCARAZ, Experte confirmée auprès de la Direction générale de l’agriculture et du développement rural. Elle nous a présenté le fonctionnement de la Commission, leur nomination et le travail qui leur incombe. Dans un second temps Mme ILIES, membre de l’Unité « Handicap et inclusion » auprès de la Direction générale emploi, affaires sociales et inclusion, nous a présenté ses missions et plus particulièrement celles auprès des publics sans abri à l’échelle européenne. Nous avons pu échanger avec elle sur la place de la Commission Européenne autour des questions de nos secteurs d’activités.

Après avoir passé 2h15 autour de la table ovale (celle officielle des réunions de la commission jusqu’aux années 2000), nous changeons de quartier pour aller visiter celui des Marolles. Deux quartiers, deux ambiances différentes.

Sur le terrain, nous avons rencontrés Léopold Vereecken, ancien secrétaire de la coordination sociale des Marolles, un homme passionné et passionnant qui nous a raconté l’histoire de ce quartier et de ces habitants, avec en toile de fond le travail social communautaire, sous le temps toujours aussi chaleureux de Bruxelles. Nous avons ensuite fait la connaissance de Bilal, chef de service du foyer des Marolles qui accompagne les jeunes et familles de ce quartier, qui nous a permis de visiter sa structure.

La journée peut être résumée de 5 manières différentes :

  • « Riche de connaissances sur le fonctionnement Européen et l’importance que cela peut prendre sur notre travail social »
  • « l’aspect communautaire est très important, dans le quotidien des travailleurs sociaux. »
  • « Journée très enrichissante en termes d’apprentissage sur le mode de fonctionnement de la commission européenne »
  • « Nous avons pu comprendre le mode de désignation des représentants de chaque Etat membre. » ;

 Pour finir, nous nous sommes tous retrouvé au QG de l’équipe enseignante pour une première soirée sous le signe de la rigolade, de la bonne entente et de l’échange pour continuer notre semaine tous ensemble.

crédits photos : auteur·ices du texte



Citer ce billet
Ruggero Iori (2024, 13 mars). Le voyage d’étude 2024 à Bruxelles : le premier jour, du quartier Européen aux Marolles. Master EPDIS. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/w0h3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search